Les meilleures façons de réduire l’impôt sur la fortune immobilière

Depuis le 1er janvier 2018, l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) a été supprimé et remplacé par un « nouvel » impôt dénommé Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI). Cet impôt a été créé pour les personnes physiques détenant un patrimoine immobilier net imposable supérieur à 1,3 million d’euros au 1er janvier de chaque année. Mais peut-on réduire l’impôt sur la fortune immobilière ?

Réduire l’impôt sur la fortune immobilière (IFI)

Voici quelques conseils qui vous aident à réduire votre impôt sur la fortune immobilière :

  • Ne surestimez pas la valeur de votre bien : Les résidents français peuvent déduire 30% de la valeur de leur résidence principale. Les biens que vous utilisez à des fins commerciales ou professionnelles peuvent être exemptés s’ils remplissent les conditions appropriées. Soyez alors intelligent et indiquez tous les impôts qui sont dus à la fin de l’année en tant que passif dans le calcul de votre valeur nette.
  • Faire recours au plafond de l’impôt sur le revenu de 75 % (IFI CAP) : Ce plafond fonctionne de la même manière que l’ancien « Bouclier fiscal » et garantit que le total des impôts français et étrangers n’excède pas 75 % de vos revenus. Si le calcul aboutit à un ratio supérieur à 75 %, l’IFI français peut potentiellement être ramené à zéro.
  • La succession : La répartition des actifs entre vos descendants est l’un des moyens les plus efficaces de réduire l’IFI. Lorsque les procédures sont bien organisées, ces dispositifs peuvent réduire considérablement votre impôt sur la fortune et, dans certains cas, vous aider à l’éviter complètement. Un avocat fiscaliste sur https://www.avocatsfiscaliste.fr peut vous aider dans toutes ces démarches.

Si les procédures sont mal organisées, vous pourriez plutôt être soumis à des droits de donation plus élevés, rendant le processus inutile. Il est important de consulter un conseiller fiscal expérimenté afin de bien planifier cette transaction. Le gouvernement français est très prudent vis-à-vis des dons et sanctionnera toute erreur ou fraude.

Bien connaître les biens immobiliers soumis à l’IFI

L’IFI est calculé en tenant compte de votre patrimoine immobilier net imposable au 1er janvier de l’année N. Les actifs imposables sont notamment les maisons, les appartements et leurs dépendances (garages, parkings, caves) à usage personnel ou locatif. Les bâtiments classés monuments historiques, les immeubles en construction, les Bâtiments non bâtis tels que terrains à bâtir, terrains agricoles, etc… sont soumis à L’IFI. Certains biens sont exonérés comme les biens professionnels, les bois et forêts, les biens ruraux loués à long terme, etc…

Exonération partielle

Après votre installation en France, vous serez exonéré de cette taxe pendant 5 ans sur vos biens situés hors de France. L’impôt sur la fortune immobilière commence à s’appliquer aux personnes dont le patrimoine net dépasse 1 300 000 € et est imposé au 1er janvier de chaque année. Pour calculer l’IFI français, vous devez additionner la valeur totale des actifs de votre ménage et déduire tous les dettes et découverts en cours. Si le seuil d’imposition est bien de 1,3 million d’euros, le barème de calcul démarre à 800 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.