Devenir avocat pénaliste : par où commencer ?

Connu également sous le nom d’avocat en droit pénal, un avocat pénaliste est un spécialiste qui défend des personnes physiques ou morales. Pour pouvoir exercer ce métier, il est d’une nécessité de suivre de la formation et d’acquérir certaines qualités. Dans le but de vous éclaircir les idées, découvrez sur ce présent article les moyens pour devenir avocat pénaliste.

Connaître les missions d’un avocat pénaliste

Si le métier d’avocat en droit pénal vous intéresse, il est d’une grande importance de connaître les missions à exercer. Comme cité plus haut, ce spécialiste agit pour défendre des personnes, physiques ou morales, devant les tribunaux pénaux comme :

  • Le tribunal correctionnel
  • Le cours d’assises
  • Le cours d’appels
  • La Cour de cassation.

Ses missions concernent surtout les infractions relatives au Code pénal. Un avocat pénaliste agit sur les meurtres, les vols, les viols, les escroqueries, etc. Ce spécialiste assure la défense des victimes comme les acteurs tout en leur donnant des conseils spécifiques. Il les aide durant les procès interminables tout en rendant leur quotidien facile. Trouvez plus de détails sur www.aide-juridique.net.

Devenir un avocat pénaliste : les formations à suivre

Pour devenir un avocat en droit pénal, il est impératif de suivre des formations. À savoir que ce spécialiste doit être titulaire d’un Bac +5 en droit.

Un avocat pénaliste doit passer un concours sélectif d’entrée auprès des centres régionaux de formation professionnelle d’avocats ou CRFPA. En principe, la formation dure en moyenne 18 mois. Il est aussi d’une nécessité de passer l’examen du CAPA ou Certificat d’aptitude à la profession d’avocat. Ce dernier consiste à un diplôme nécessaire pour avoir le droit d’exercer le métier. Il est également nécessaire à un avocat pénaliste de s’inscrire au sein d’un barreau.

Les qualités à avoir pour être un bon avocat pénaliste

Être propriétaire d’un diplôme en droit, un avocat pénaliste doit être bénéficiaire de nombreuses qualités. Il est impératif que ce spécialiste dispose d’une très bonne connaissance en droit pénal. Il doit également avoir des notions sur toutes les branches du droit.

Outre cela, un avocat pénaliste doit avoir une bonne aptitude en communication aussi bien à l’ écrit qu’à l’oral. C’est une qualité qui permet de convaincre le juge devant les tribunaux pénaux. Et surtout, le spécialiste doit avoir la capacité de travailler tout en étant bien organisé. Il doit jouir d’un sens de l’analyse et d’esprit de synthèse. Ce sont des qualités qui lui permettent de traiter les dossiers sans les moindre soucis.

L’évolution du métier de l’avocat pénaliste

Au cours de ses années d’exercices, un avocat en code pénal peut évoluer tout en devenant un associé du cabinet. Avec de la volonté et de la motivation, il peut ouvrir son propre cabinet. Il peut approfondir sa spécialité et devenir un spécialiste en droit pénal des affaires. Nombreuses  occasions s’offrent à un avocat pénaliste pour évoluer dans son métier. En effet, les débouchés existent en multiples. Cela lui permet de toucher une importante rémunération. En principe, ce professionnel touche entre 1 700 et 2 700 euros par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.