Le contrat de travail et les clauses importantes à vérifier avant de s’engager

Le marché du travail est restreint et trouver un poste idéal est assez difficile de nos jours. Quand vous postulez à des annonces de recherche d’emploi, il est important de bien lire chaque rubrique pour ne pas s’engager dans des situations compliquées. La procédure de recrutement doit suivre certaines règles imposées par le Code du travail. Le contrat de travail est le document le plus important pour un nouveau salarié, car c’est celui-ci qui va définir les moindres détails de ses engagements.

Les clauses sur les périodes d’essai

En règle générale, une société qui vient de vous recruter vous proposera toujours un contrat de travail avec une période d’essai en premier lieu. C’est normal d’après le Code du travail, car cela va permettre à l’entreprise d’évaluer réellement vos compétences avant de vous proposer un contrat à long terme. Avant de signer votre contrat de travail, prenez le temps de bien le lire. La partie concernant la période d’essai doit vous interpeller en premier lieu. Généralement, les entreprises proposent des contrats avec trois de période d’essai. À la fin de ses trois mois, la société pourra vous proposer un contrat à durée indéterminée ou bien prolonger ce délai d’essai. Dans le code de travail, la loi permet à l’entreprise de prolonger la période d’essai qu’une seule fois. Cela permet d’éviter les abus des employeurs. Une période d’essai peut quand même changer selon le type de poste que va occuper la personne. Pour plus de sujets concernant cela, va sur initiative-ethique.fr. Si c’est un contrat à durée indéterminée, la durée de la période d’essai varie de quatre à huit mois. Les modalités sur le montant de votre rémunération et les autres avantages

Les modalités sur le montant de votre rémunération et les autres avantages

Quand vous négociez avec votre futur employeur de la somme de votre salaire, faites bien attention à ce que cela soit conforme et mentionné dans le contrat de travail. Après être convenu sur la somme de votre rémunération, vous devez aussi discuter de vos autres avantages comme :

  • vos indemnités de déplacement lors des missions
  • les primes

les avantages liés à la protection sociale.

Les types de prime dans une entreprise varient selon l’activité de celle-ci. Vous avez le droit de négocier chaque montant avant de parapher votre contrat de travail.

Les clauses sur les heures de travail et heures supplémentaires

Le contrat de travail possède une clause obligatoire qui définit précisément vos heures de travail. Cela va impliquer les plages d’heures que vous allez effectuer pendant la semaine, mais aussi concernant vos heures supplémentaires. C’est aussi dans cette partie que sera définie l’heure d’entrée et de sortie dans l’entreprise. Si vous avez des restrictions, vous devrez négocier avec votre employeur avant la signature du contrat. Le droit de travail va vous permettre de prendre en compte vos droits sur les heures de travail respectant la norme. Quand vous faites des entorses à vos heures de travail, votre employeur aura le droit de vous sanctionner. Et en cas de retard répété, les entreprises peuvent même vous licencier sans délai ni préavis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.