Comment fixer le prix d’un bien immobilier ?

Évaluer avec précision le prix d’un bien est un casse-tête auquel nous sommes confrontés au moins une fois. Soit, nous voulons vendre un bien que nous avons obtenu et nous ne connaissons pas la valeur exacte, soit nous prévoyons revendre un bien que nous avons acquis et donc nous ne savons plus vraiment la valeur. Quoi qu’il en soit, nous devons décider et fixer un prix afin de réaliser une vente parfaite. Nous vous présentons ici quelques éléments dont vous pourriez tenir compte dans le but d’y arriver plus facilement.

L’emplacement du logement

La situation géographique de votre logement est l’un des points à prendre en compte dans le processus de fixation du prix de votre logement. Sur http://mon-service-juridique.fr/ , vous aurez plus de détails.

En effet, le fait que votre logement soit en ville, dans une campagne, ou à proximité de certaines infrastructures est un bon point pour vous. Par exemple, si vous avez un logement en pleine ville, elle sera plus prise que s’il est hors agglomération. De même, un logement situé à proximité d’une ligne aérienne aura moins de valeur qu’un bien en situation normale.

Le type du bien

Vous vous en doutez sûrement, le prix auquel vous vendrez votre bien dépend de s’il est une maison ou un appartement. Étant donné que les maisons sont considérées indiquées plus spacieuses et plus confortables que les appartements, vous remarquerez que votre bien sera bien plus cher si c’est une maison alors qu’il le sera moins si c’est un appartement.

L’état du bien

Une des questions que vous devrez vous poser quand vous voulez fixer le prix d’un logement est : dans quel état est-il ? Vous devez donc savoir s’il nécessite des travaux de réparation, si dans son état actuel, le nouvel acquéreur pourra jouir du bien. Si ce n’est pas le cas et que des travaux s’imposent alors, vous serez dans l’obligation de revoir le prix à la baisse afin de permettre à l’acquéreur de le faire lui-même. Vous pouvez aussi décider de prendre en charge, vous mélangez, les rénovations que vous tenez à le revendre à un prix élevé.

Dans le cas où le bien ne nécessite que de toutes petites réparations telles que des rafraîchissements, vous n’avez pas à vous inquiéter, car ses travaux sont souvent considérés comme des travaux de confort. 

La superficie du logement

Bien entendu, la superficie est bien un facteur important dans le processus de fixation du prix. En effet, un logement de 30 m² bien agencé peut donner l’impression d’être plus grand qu’un logement de 40 m² conventionnel. Aussi, il fait tenir compte du nombre de pièces dont dispose le logement. Plus il disposera de pièces, plus il sera cher. 

Faites attention, car les clients s’attendent aussi à ce que le nombre de salles de bain soit proportionnel au nombre de pièces. Un appartement de 6 pièces dont 1 salle de bain aura de ce fait moins de valeur qu’un appartement de 6 pièces et qui dispose de deux salles de bain. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *